En route pour le London Marathon : J-10

Si vous suivez un peu ce blog (j’ai honte mais cela fait un bail que je n’ai pas eu le temps d’écrire), vous devez savoir que, sur un coup de folie quelques jours avant Noël, j’ai réussi à avoir un des derniers dossards dispo pour le marathon de Londres. Ca m’a pris comme ça, j’ai envoyé des emails aux agences qui proposaient ce pack marathon et toutes m’avaient répondu avoir tout vendu. Et puis, chose inespérée, un beau matin je reçois un email de Clément de l’agence anglaise Sports Tour International qui me dit qu’ils ont eu quelques dossards supplémentaires mais je dois me décider dans la matinée. Inutile de vous dire que je me suis décidée à la lecture du mail. En moins de 2 jours, notre affaire était bouclée : hôtel, dossard, transferts sur la ligne de départ étaient réservés. Il ne me manquait plus que le trajet Eurostar.
En habituée des journées shopping et des séjours à Londres, je savais qu’Eurostar allait proposer ses habituelles promo peu après Noël, j’ai donc sagement attendue, « tapie dans un coin », de recevoir la fameuse newsletter. Je n’ai pas attendu bien longtemps pour réserver mon billet à 39€ le trajet. Et voilà, à moi Londres du 20 au 23 avril prochain !

Nous sommes à J-10 du grand jour, tout le monde me demande si je suis prête pour cette course.

london virgin marathon the sporty family

Je ne sais pas … Avec mon nouveau rythme de boulot, une chose est sure : je suis fatiguée. Beaucoup plus fatiguée que pour les marathons précédents et malheureusement ce n’est pas cette fatigue « saine » des grosses prépa. C’est une vraie fatigue dont je n’arrive pas à me débarrasser. Ca n’a pas perturbé la prépa, j’ai fait mes 4 sorties par semaines avec fractionné, sortie longue, footing, endurance, etc. Mais je suis dans une phase où la petite dormeuse que je suis pourrais s’endormir n’importe où et n’importe quand dans la journée et pourtant je cumule les insomnies la nuit. Mon cerveau cogite beaucoup trop sur la partie boulot.
J’en suis arrivée à faire un cauchemar récurrent : je suis dans ma chambre d’hôtel à Londres le samedi soir, je vais me coucher en réglant mon réveil pour le jour J et … quand j’ouvre les yeux il est plus de midi et j’ai loupé le marathon ! C’est grave, docteur ?

2 réflexions sur “En route pour le London Marathon : J-10

  1. ansotop 13 avril 2018 / 10 h 05 min

    Bon courage pour ton marathon. J’espère que la fatigue va s’estomper.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s